Bouton artiste précédent

FAIRY TALES IN YOGHoURT

Bouton artiste suivant
FTIY-portrait

Pop | Folk | Psych

Il est des artistes qui se font rares et qui distillent avec parcimonie leur talent. C’est le cas du projet solo de Benoît Guchet (Bantam Lyons, Yes Basketball) qui a sorti son premier album «Shape Mistakes» en compilant 12 années à peaufiner sans cesse sa psych-folk rêveuse et habitée. Tantôt tourné vers les 70’s tantôt vers la pop destructurée des 90’s, Fairy Tales in Yoghourt se joue des genres avec une nonchalance qui vous enveloppe dans son cocon. En solo comme en formation complète, le projet dévoile ses multiples facettes au fil des écoutes.

Vignette indicative de catégorie musiques actuelles

Vidéos

Suivre

logo youtube        logo Spotify        logo Soundcloud        logo Instagram         logo Facebook

Contact & Booking

marine@musazik.fr // 06.63.56.98.91

Dates

2024

Mars

Le 15 @ La Trinquette (Nantes / 44)

Le 22 @ Bar Du Coin (Nantes / 44)

Avril

Le 11 @ Cafk (Nantes / 44)

Mai

Le 25 @ Le Petit Café (Saint-Vincent-Des-Landes / 44)

Voir plus...

Voir moins

Espace pro

Présentation

Le parcours solo du nantais Benoît Guchet est une représentation assez radicale du phénomène « control freak ».

Avec une temporalité de montagne, il produit tous les 2000 ans un disque pour lequel il aura minutieusement assumé l’essentiel des rôles, artistiques comme techniques, et mis au chômage tous ses amis.

En parallèle d’autres projets moins solitaires (Bantam Lyons, Yes Basketball, Classe Mannequin), il produit avec Fairy Tales in Yoghourt une folk tirée de tous les côtés, autant vers le minimalisme le plus cru que vers les fantaisies psychédéliques et les recherches en tous genres.

Le tout forme des chansons pop dont les principaux points communs sont des mélodies toujours impeccables, une guitare et un songwriting tranquillement virtuoses, des arrangements aux couleurs inédites et une voix fragile et haut perchée allant chercher chez Neil Young ou Robert Smith ; dessinant l’introspection, les amours perdues et les remèdes plus ou moins efficaces.

Dans ces grands écarts, on croise aussi Nick Drake, Steve Reich, Tom Jobim, Andy Shauf, Deerhoof, et pas mal d’inconnus.

Si la réputation de l’artiste n’est plus à faire sur la scène nantaise il y a fort à parier que la sortie de son premier album « Shape Mistakes » fasse parler de lui bien au-delà.

Partenaires

Logo du Centre National de la Musique
Logo des Pays de la Loire
Logo de la Société des Producteurs Phonographiques Français
Logo du distributeur musical Kuroneko